Histoire du Club

Page en travaux.

Histoire du club : quelques éléments.

1974, Création du club :

Au mois de mai 1974, les membres dirigeants et les joueurs des deux clubs auscitains de basket, l’ALSA et l’ASPTT décident de fusionner pour donner naissance à un nouveau club, aussitôt porté sur les fonds baptismaux où il reçoit le nom d’ABC (Auch Basket Club). Son siège était situé au Café du Foirail.
L’objectif a été d’unir les forces vives des deux clubs, afin de créer un club unique susceptible de défendre les couleurs auscitaines avec plus d’efficacité.

Un comité de direction de vingt cinq membres puisés équitablement parmi les dirigeants des deux sociétés dissoutes a été mis sur pied. En voici la liste :
MM. Ducros, Zammit, Saint-Martin, Maillet, Boyals, Laborie, Cazenave, Saint-Martin (FALEP), Lebot, Latorre, Pujolle, Nadalutti, Monlong, J et C Laffuste, Paupiné, Landrodie, Cieutat, Bécus, Estager, Tufner, Eymard, Mme Fabres, Malange, Raffin.
De ce comité émanera un bureau avec un premier président, Mr Ducros ; vice-président délégué, MM. Maillet et Claude Laffuste ; secrétaires, MM. Cieutat et Boyals ; trésorier, M. Cazenave ; trésoriers adjoints, MM. Pujolle et Monlong.
La commission sportive sera confiée a MM. Jacques Laffuste et Zammit.

Une des premières ambitions étaient de faire une large place au travail en profondeur à la formation des jeunes. Ces dirigeants voulaient faire un grand club de basket, grand non seulement par les résultats de ses équipes fanions, mais surtout par l’importance de ses effectifs, sa place dans la vie sportive locale et son rôle dans la formation des jeunes.
On peut dire qu’ils ont réussi, car l’ABC est aujourd’hui le premier club du Gers en terme de licenciés et un nombre important de jeunes formés au club ont joué et jouent dans des clubs de Nationale.

1974-2004 : 30 ans de titres, de montées et de descentes

Vous pouvez retrouver les résultats et effectifs des équipes seniors entre 1974 et 2004, recensés à l’occasion des 30 ans du club, par ici.

 

1974-2014 : les 40 ans de l’ABC

En juin 2015, Jean-Noël Duprat écrit dans la Dépêche du Midi :

« Samedi 27 juin, à la salle du Mouzon, Auch Basket-Club fêtera ses 40 bougies.

Les dirigeants actuels de l’ABC sont à pied d’œuvre depuis plusieurs mois afin de réunir le plus d’«anciens» possibles, pour une soirée placée sous le signe des retrouvailles, de la fête et de la convivialité.

Fondé par Adrien Zammit au mois de mai 1974, naissant de la fusion entre l’ALSA et de l’ASPTT, Auch Basket-Club a, depuis, vécu de belles heures et n’a cessé de grandir pour être ce jour l’un des plus grands clubs de la région Midi-Pyrénées, grand par la taille (300 licenciés) mais aussi par le talent, talent de ses dirigeants, joueurs, joueuses, éducateurs et bénévoles qui se sont succédé durant toutes ces années.

Un souvenir parmi tant d’autres reste gravé dans la mémoire d’Adrien Zammit, la première montée du club en nationale, en 1984, sous l’ère du président Alain Lagoute, mais également ce titre de champion de France de Nationale 4 décroché par les partenaires de Dominique Deslandes et Gorgui N’Diaye, en 1986, à Douai, contre Douai !

Un exploit qui avait propulsé l’ABC sous les feux de la rampe et récompensé une génération de joueurs d’exception.

Plus tard, sous l’ère Michel Ducassé dans les années «90», l’ABC verra les filles se hisser en nationale 1B, aux portes de l’élite, le plus haut niveau jamais atteint par un club de basket gersois après le BAC Mirande. Sans oublier la génération 2000 chez les garçons, et les remontées successives vers la Nationale 3, puis 2, il y a dix ans, où le club passera six saisons mémorables sous l’ère Claude Biehler.

Samedi 27, l’ABC, qui fête officiellement ses 41 printemps, accueillera ceux et celles qui l’ont forgé, l’espace d’une soirée festive de retrouvailles et d’émotions garanties, avec match entre anciens et anciennes, repas, soirée bandas et quelques surprises au programme.

Autour de plusieurs générations de dirigeants dont Romain Pujolle, Alain Buisson, Pierre Magniont, Chantal Vergnet, Nicolas Ducassé et Sophie Firmino, c’est tout un club qui s’apprête à retrouver ses racines. Rien de tel que de savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Longue vie à l’ABC ! »